Les chaînes du silence – Céline Chevet

Auteur : Céline Chevet

Publié chez : Editions du chat noir

Nombre de pages : 308 pages

Prix : 15€

Date de sortie : 1 avril 2020


Le résumé :

Après avoir sauvé la vie d’un vampire, Nathanaël est contraint de fuir son village. Réfugié au plus profond de la forêt où ces créatures gardent les ombres, il est adopté par l’une d’entre elles qu’il nomme Kael, scellant ainsi son destin.
Malgré sa nouvelle condition d’animal domestique et le silence permanent de son maître, Nathanael observe la communauté qu’il intègre et dont il ignore tout. Pour la première fois, il apprend à contempler ces espaces immenses qui isolent les hommes et abritent les Bêtes, ces créatures issues d’un autre temps.
Lui, l’humain fragile et sensible, symbolise tout ce que les vampires immortels ne regardent plus. Mais parce qu’il choisit de s’attacher pleinement à son maître, leur vie en est bouleversée. De ces chaînes nait un espoir. La liberté. Pour tous les deux.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une agréable surprise !

Je suis littéralement dingue d’histoires de vampires, alors je peux vous dire que celui-là, après sa réception je me suis jetée dessus ! Merci aux éditions du chat noir pour l’envoi ❤️

Je trouve qu’on a peu de romans sur les vampires en young adult alors que perso j’adore ça. (Sans déconner tu me met des vampires, famille royale où une histoire qui se déroule en Angleterre/Ecosse et je suis la pire pigeonne qui soit, j’achète les yeux fermés, vraiment.) Alors je n’ai personnellement pas lu « La fille qui tressait les nuages » de cette même autrice donc je découvrais tout juste sa plume et très sincèrement, j’ai super envie de découvrir d’autres romans d’elle !

– Qu’est-ce qui fait le plus peur ? questionna la fillette en sautant dans les pas de son maître. Les Bêtes, les vampires ou les humains ?

On va suivre deux duos différents. Deux dans le présent, et deux autres du passés narré par la petite fille dans un journal. J’ai beaucoup aimé ces deux duos même si j’ai eu une préférence pour Nathanaël et Kael. L’alternance entre le présent/passé est je trouve très bien dosée, et ça donne une dynamique qui nous donne envie de poursuivre et de découvrir au chapitre suivant sur l’autre duo de nouveaux éléments.

Je ne me suis pas ennuyée une seconde, et pourtant le rythme reste assez lent, et on a pas beaucoup d’actions. Parfois ça me dérange, et sur celui-ci, pas du tout. J’ai également trouvé les personnages énigmatiques et mystérieux, et qui du coup sont très intriguant.

Cette femme était un hiver sans fin, son visage semblable à la surface d’un ac gelé, ses yeux comme deux stalactites qui se plantaient dans le cœur aussitôt la paupière entrouverte, sa bouche ne soufflait qu’un blizzard désarmant et son âme était pétrifiée sous une montagne de glace.

Ce roman vous fera voyager, qui amène une réflexion sur nous-même et nos actions, qui vous apportera de l’espoir et de beaux messages, je vous le recommande !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s