The dead house – Dawn Kurtagich

Auteur : Dawn Kurtagich

Publié chez : Editions du chat noir

Nombre de pages : 461 pages

Prix : 17.90€

Date de sortie : 1 avril 2020


Le résumé :

Une vingtaine d’années s’est écoulée depuis que l’enfer s’est abattu sur le lycée. Elmbridge, emportant la vie de trois élèves et laissant Carly Johnson portée disparue. La principale suspecte : Kaitlyn, « la fille de nulle part ». Le journal de Kaitlyn, découvert dans les ruines, révèle un esprit perturbé. Ses pages racontent une nouvelle version de l’histoire, bien plus sinistre et tragique, et la fille de nulle part se retrouve au centre de tout. Beaucoup disent qu’elle n’existe pas, et d’une certaine manière, c’est vrai – elle est l’alter ego de Carly Johnson. Carly est là le jour, laissant place à Kaitlyn la nuit. Et c’est durant la nuit que le mystère de la Maison Morte se dévoile, fruit d’une magie sombre et dangereuse.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Frissonnant à souhait !

Avant tout, merci aux éditions du chat noir pour l’envoi de cette beauté 😍

Il faut savoir avant tout que ce n’est pas habituellement mon type de lecture, loin de là, je suis une grosse trouillarde et je déteste me faire peur, je sais que certains d’entre vous adorent ça, alors je vous conseille de foncer !

Le gros plus du bouquin selon moi c’est le côté narratif. On passe d’extraits de journal intime à des interrogatoires corsés, puis des séquences vidéos, puis des lettres, en bref je pense que vous avez saisi le topo. J’ai trouvé que cette mise en page donnait une dynamique au roman et ça m’a accroché, même si parfois j’avais des sueurs froides d’angoisse, dans l’ensemble la curiosité prenait le dessus !

Je maudis quiconque lira ce journal.
Quiconque l’effleurera brûlera en Enfer.
Allez vous faire voir. Bonne lecture.

Je ne sais pas si vous avez lu « Meurtre mode d’emploi » publié chez Casterman, mais la mise en page est similaire si jamais vous l’avez lu et que vous voulez vous faire une idée, simplement au lieu d’un journal intime comme ici, on a des extraits de TPE par un élève de première. Alors je ne dis pas que c’est un type de roman que je lirais souvent, mais de temps en temps, je ne dis pas non, j’adore résoudre ce type d’enquête au fur et à mesure de l’avancée des pages.

Chaque personnage est unique et apporte un plus à l’histoire, ce qui est intéressant parce qu’on passe de magie noire à un culte où du spiritisme (j’ai cru que j’allais me faire pipi dessus à ces passages) Et le dénouement, mon dieu. Si vous recherchez une fin qui vous retourne le cerveau, je vous le conseille 🤯

Je ne suis pas moi
Elle ne l’est pas non plus
Qui s’assied au pied du lit ?
Mais qui est moi et qui est toi ?
Qui alors est apparue
Morte, tout à fait morte ici ?

Si vous cherchez une lecture angoissante, captivante je vous le recommande vivement, croyez moi que vous n’êtes pas au bout de vos surprises…


Une réflexion sur “The dead house – Dawn Kurtagich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s