Un palais de cendre et de ruines – Sarah J Maas

Auteur : Sarah J Maas

Publié chez : La martinière

Nombre de pages : 728 pages

Prix : 21.90€

Date de sortie : 1 Février 2019


Le résumé :

Devenue Grande Dame de la Cour de la Nuit, Feyre a offert son cœur à Rhysand.

Après la trahison de Tamlin, pourtant, la jeune femme n’a eu d’autre choix que de suivre celui-ci à la Cour du Printemps, qu’elle considérait autrefois comme sa maison. Mais Feyre n’a qu’une idée en tête : découvrir ce que manigance Tamlin, qui s’est rangé aux côtés du roi d’Hybern, et rentrer au plus vite à la Cour de la Nuit.

Car la guerre contre Hybern est imminente, et Feyre et Rhysand doivent à tout prix rallier les Grands Seigneurs à leur cause…


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une fin époustouflante

Ce tome là est celui qui est le mieux réalisé je pense, et même si ce n’est pas mon préféré, je ne peux qu’être ébahie et admirative ! Même si je ne me suis pas ennuyée, j’avais parfois du mal à suivre, on a beaucoup d’informations brutes mais qui nous donnent sans cesse envie encore et encore de lire.

Le début de ce troisième tome m’a fais beaucoup pensé au premier, parce qu’on retourne avec Tamlin, et arg c’était dur de voir Feyre jouer la comédie alors que je n’avais envie que d’une chose c’est qu’elle l’étrangle 🙄 Mais c’était dur de la voir faire la comédie avec Lucien, parce que personnellement, c’est une personnage que j’ai toujours apprécié, et je suis contente qu’il ai enfin ouvert les yeux au bout du troisième tome !

Si je n’avais pas rencontré un certain fils de l’invisible, poursuivit-il, je n’aurais jamais compris que c’est la famille qu’on choisit qui compte réellement, et pas celle dans laquelle on naît. Je n’aurais jamais su ce que c’est d’espérer envers et contre tout, même quand le monde entier vous somme d’abandonner.

La bataille prend ensuite toute la place du roman, et ça n’a pas été pour me déplaire, vous me savez, j’adore quand il y a de l’action ! Tout s’enchaîne ensuite, de la politique, du complot, des alliances, ainsi que l’arrivée de nouveaux personnages, parfois d’anciens, mettre la rancœur de côté, en bref, ce tome ci n’est pas synonyme d’ennui !

J’aime vraiment tout dans cet univers, le seul point qui me dérange c’est la facilité dont à eu l’autrice pour caser les sœurs de Feyre avec les autres habitants de la Cour de la nuit… J’ai trouvé que c’était trop facile, et peu crédible même… Sarah J Maas m’a néanmoins bluffée jusqu’à la dernière page, parce qu’il se passe tellement de choses, et aucune fois je ne les ai vus venir 😱 J’aurais juste aimé avoir quelques pages en plus après la bataille parce que je suis une grosse gourmande ? Mais je me réconforte en me disant qu’il me reste le 3.5 à venir…

Ce que nous prenons pour notre plus grande faiblesse peut se révéler notre meilleur atout, expliqua-t-il en me voyant hausser un sourcil. Et la personne qui en paraît le moins susceptible peut changer le cours de l’histoire.

J’aurais aimé que Feyre et Rhysand soient un peu plus en avant, je les ai trouvés en retrait, et c’est bien pour ça que le petit tome bonus ne restera pas longtemps avant d’être lu 🙄


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s