Un palais de colère et de brume – Sarah J. Maas

Publié chez : les éditions de la Martinière

Nombre de pages : 719 pages

Prix : 21.90€

Date de sortie : 8 février 2018


Le résumé :

Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

9/10 – Mon tome préféré

Après plus de 3 mois après le premier tome, je me suis enfin décidée à attaquer la suite, je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à l’attaquer mais ça y est, c’est chose faite 🙈

J’avais un peu peur d’être perdue et d’avoir tout oublié, mais au final je suis rentrée directement dedans, j’ai réussi à retrouver la continuité de l’histoire, et hop roule ma poule j’ai dévoré les pages 😎

Je n’étais pas un animal, sauvage ou apprivoisé, ni une marionnette. J’étais une survivante et j’étais forte. Je ne serais plus jamais faible et désemparée. Je ne plierais plus jamais. Je ne me laisserais plus jamais domestiquer.

Si dans le premier tome, j’étais complètement sous le charme de Tamlin, dans ce second opus, j’ai complètement déchanté et je n’avais envie plus que d’une chose : l’étrangler 🤬 Il est jaloux, violent, distant, et j’ai trouvé qu’il y avait véritablement une cassure pour son personnage entre le premier et le deuxième tome, je n’ai rien retrouvé en lui ce qui m’avais fait fondre auparavant. Et au si début Feyre me semblait exagérer son emprisonnement, plus j’avançais dans les chapitres, plus je me devais de lui donner raison, elle a commencé à dépérir.. sans que qui que ce soit au royaume ne l’aide, et ça me rendait folle 🙄

Pour ce qui est de Rhysand, si à la fin du premier tome il m’avait légèrement intriguée mais sans plus, je dois dire que ici, je suis tombée sous son charme, j’en demandais encore et encore 😍 Ce qui m’a bluffée, c’est que l’autrice est très douée pour semer des indices au fur et à mesure de son intrigue, ce qui fait que lorsque Rhysand va révéler certains de ses secrets, comme Feyre, je vais être complètement surprise pour être passée à côté 😳

Nous étions le commencement, le milieu et la fin de l’univers, un chant né aux premières lueurs éclairant le monde.

Je termine cette lecture conquise et sous le charme de Rhysand, il me tarde de poursuivre..


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s