Trilogie Grisha – Leigh Bardugo

Auteur : Leigh Bardugo

Publié chez : Page Turners /Milan

Nombre de pages : 338 pages

Prix : 15.90€

Date de sortie : 11 octobre 2017


Le résumé :

Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

9/10 – Un coup de cœur fulgurant

Avant toute chose, je voulais me féliciter pour n’avoir réussi à me faire spoil par personne avant de me lancer dans cette saga, je connaissais les personnages de nom, mais rien de plus, et je suis contente d’avoir pu savourer complètement l’histoire 😎 Ensuite je suis super contente de l’avoir lu en lecture commune avec ma petite Maddie parce qu’on a pu échanger dessus, et vu qu’on est sorties toutes deux ravies de notre lecture, c’était super ❤️ Au début j’avais un peu peur que ce soit trop complexe à suivre, mais je suis rentrée dedans comme dans un bon bain, j’en ai été la première surprise, pouf, ça coulait de source ! Les seuls difficultés que j’ai peut-être eu, ça a été lorsque qu’Alina apprenait tout et que certains noms étaient compliqués à retenir, mais ça n’a duré qu’un temps, et après c’était facile de s’en souvenir. Je me suis immédiatement attachée à Alina alors que Mal… Autant dans le premier tome ça a été. Je vous raconterais plus loin que ça ne l’a pas trop fait par la suite… Je suis aussi tombée sous le charme du Darkling, il m’a fascinée, et je le trouvais mystérieux à la fois… En tout cas, l’univers est super bien construit, bien imaginé, et Leigh Bardugo nous prouve tout le long que chaque détail à son importance, à été placé pour un but précis. Et je me répète encore une fois mais : j’ai apprécié de tout découvrir intégralement !

– Toi, tu m’as manqué toutes les heures. Le pire, c’est que ça m’a pris par surprise. Je me surprenais parfois à marcher vers la Tente des Documents sans aucune raison, par habitude, parce que j’avais vu quelque chose que je voulais te raconter, ou juste pour entendre ta voix. Alors je me souvenais que tu n’étais plus là, et chaque fois, chaque fois, cela me coupait le souffle. J’ai risqué ma vie pour toi. J’ai traversé la moitié de la Ravka pour toi, et je serais prêt à le refaire encore et encore rien que pour être avec toi et pour t’entendre maudire ce fromage tous les jours. Alors ne me dis pas que ta place n’est pas avec moi, ajouta-t-il d’un ton féroce. ( Il était soudain tout près de moi, et mon coeur s’emballait dans ma poitrine.) Je regrette d’avoir mis si longtemps à te voir, Alina, mais, désormais, je te vois.


Auteur : Leigh Bardugo

Publié chez : Page Turners/Milan

Nombre de pages : 430 pages

Prix : 16.90€

Date de sortie : 20 juin 2018


Le résumé :

« Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance. »

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.

Un pays déchiré par la guerre civile.
Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.
Un corsaire flamboyant et mystérieux.
Un soldat renégat, en proie aux doutes.
Une menace grandissante. Un danger imminent.

RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE.

Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

9/10 – Je suis captivée c’est dingue

Je ne sais même plus quoi vous écrire pour exprimer mon ressenti. Rien dans cette saga ne me déplaît, je suis amoureuse de tout, de a à z. J’ai trouvé Alina changée et mûrit dans ce second tome. J’avais un peu peur qu’elle prenne goût au pouvoir et qu’elle devienne « mauvaise » mais Mal est toujours dans le coin pour la secourir. 🙄 c’est vraiment à partir de ce tome qu’il a commencé à me sortir par les yeux. Je l’ai trouvé trop mièvre, trop collant, trop sur son dos. C’était étouffant, Alina ne pouvait pas prendre une décision sans qu’il ne juge où soit derrière son dos ! On va également rencontrer Nikolai et je suis tombée sous le charme de son personnage, c’est mon coup de cœur de la saga. Je l’ai trouvé tellement charismatique et encore plus en pirate 😏 On est aussi confrontés à la noirceau du Darkling et waow je l’ai trouvé totalement différent 😳 Je crois qu’il s’agit de mon tome préféré, l’intrigue s’étoffe, l’univers s’enrichit. On en apprend plus sur les grisha, sur la politique, et les projets de l’après-guerre. J’ai aimé la recherche des amplificateurs de magie, cet aspect m’a fascinée du début à la fin. C’était passionnant à suivre, et je trouve que les tomes se dévorent à une vitesse ! Ils ne sont pas très gros mais j’en demandais encore et encore, et j’avais parfois du mal à me tenir aux chapitres fixés par jour tant je voulais connaître la suite…

Tu n’improvises jamais. Tout ce que tu fais est calculé. Tu changes de personnalité comme d’autres changent de chapeau. Et tu sais quoi ? C’est très déstabilisant. Tu ne peux donc jamais être toi-même ?


Auteur : Leigh Bardugo

Publié chez : Page Turners/Milan

Nombre de pages : 381 pages

Prix : 16.90€

Date de sortie : 24 octobre 2018


Le résumé :

« Et je devins une lame. »

MANIPULATION. PARJURE. TRAQUE.

Un royaume au bord du chaos.
Un tyran sur un trône d’ombre.
Une sainte sans pouvoirs.
Sans alliés. Sans armée.
Le combat final de la lumière contre les ténèbres.

AMOUR. LOYAUTÉ. DÉLIVRANCE.

Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?
Seule l’Invocatrice de lumière en décidera.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une légère déception

Déjà, je tiens à dire que la couverture du troisième tome est l’une de mes préférées. Je la trouve sublime. Ensuite, je tiens à préciser qu’on avait prévu de les lire avec Maddie avec une semaine de coupure à chaque fois pour pouvoir lire d’autres choses à côté mais qu’au final on était tellement à fond sur la saga qu’on les a enchaînés 🙄 Mon excitation était à son comble, je voulais la bataille imminente, je n’attendais que ça ! L’apparat présent au début, Alina était incapable d’agir. C’est un personnage qui me faisait froid dans le dos depuis le début, alors j’étais soulagée lorsqu’il n’était plus présent… Le rythme à d’ailleurs été très soutenu, les éléments se sont enchaînés sans pour être pour autant trop précipités, tout était dosé à la perfection, et ça j’ai adoré. En ayant lu 2-3 avis, j’ai pu comprendre qu’Alina en ai énervé plus d’un en voulant sauver tout le temps tout le monde, mais personnellement, c’est quelque chose que j’ai admiré dans son personnage, et elle est assez fidèle à elle-même depuis le début. J’ai eu très peeeeeur pour Nikolai à un moment 🙄 Et encore une fois, même si on sentait que Mal faisait des efforts, je suis désolée mais ça ne l’a vraiment pas fait avec moi, ce n’est pas un personnage que j’ai affectionné. J’ai juste un chouïa de reproche, c’est la fin. Je l’ai trouvée un peu bâclée et expéditive. Je m’attendais à plus avec autant de personnages badass, elle était mièvre et peu crédible à mon goût, je n’aurais pas fait ce choix là.

Aucun d’eux n’était facile à vivre, tendre ou simple. Ils étaient comme moi, avec leurs failles et leurs blessures cachées, tous brisés de différentes façons. Nous étions mal assortis. Nous avions les bords tellement irréguliers qu’ils nous arrivait de nous couper.

Et voilà pour ce loooong article, ça faisait un moment que j’en avais pas rédigé un de cette taille… Ce qui fait que je suis à jour sur mes chroniques, sur ce je retourne lire, à très vite 😎


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s