La vie rêvée de Noah Oakman – David Arnold

Auteur : David Arnold

Publié chez : page turners

Nombre de pages : 408 pages

Prix : 17.90€

Date de sortie : 5 février 2020


Le résumé :

Dernière année de lycée pour Noah Oakman et ses deux meilleurs amis, un frère et une soeur avec lesquels il forme le « Triangle fragile ».

L’année des choix, des nouveaux horizons, des chemins qui se cherchent, se séparent ou se retrouvent.

Lors d’une soirée arrosée, Noah se laisse hypnotiser et se réveille dans un monde parallèle. Des détails de sa vie sont modifiés : sa mère a une cicatrice sur la joue, ses amis ont changé de goûts et de projets, son chien a rajeuni.

Rien de très grave, mais il va, en réaction, tenter de s’accrocher à ce qui n’a pas changé, pour sortir de ce mauvais rêve et ne pas se noyer.

Rien de très grave, et pourtant..


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

5/10 – Un peu déconcertée par cette lecture…

Lorsque j’ai reçu le programme, j’avoue que j’ai été très intriguée par la couverture. J’adore David Bowie, et le roman m’a tapé dans l’oeil alors je remercie Page Turners pour l’envoi ❤️

Néanmoins, j’ai vite déchanté lorsque j’ai attaqué ma lecture. Dans un premier temps, le roman parle de crise d’adolescence, de questionnement sur soi, bref tout ce qui nous passe par la tête quand on est ado. Et étant donné que pour moi qui suis devenue adulte, c’est quelque chose qui commence à devenir lointain, eh bien je n’ai pas réussi à accrocher où même à comprendre.

J’ai parfois l’impression que Tyler partage un instinct génétique avec les requins. Sauf qu’au lieu de sentir l’odeur du sang à des kilomètres, lui, il sent les opportunités d’être un gros con.

Parfois, j’avais du mal à suivre, Noah me semblait terriblement lunatique. Et à partir du moment où il s’est fait hypnotisé, j’étais perdue… J’avais la sensation que le texte était décousu, parfois pas clair, et j’avais l’impression qu’il manquait parfois des chapitres pour que ce soit totalement net.

Pourtant, ça ne m’a pas empêché d’apprécier Noah et sa relation avec la musique, ses petites anecdotes sur le chanteur, ou quelques références à d’autres saga. Vous connaissez à me connaître maintenant, et dès qu’il est question de musique, je fond complètement 😍

J’en ai marre des gens qui critiquent les réseaux sociaux comme s’ils n’avaient pas le choix. Personne ne te force à participer. Si tu les détestes à ce point, alors arrête. Tout le monde s’en fiche.

J’aurais aimé apprécier plus ma lecture, mais parfois il y en a où ça ne passe pas et ce fut mon cas pour celle-ci. Néanmoins, si vous aimez la complexité et la musique, foncez !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s