Eve of man – Giovanna & Tom Fletcher

Auteur : Tom Fletcher & Giovanna Fletcher

Publié chez : page turners

Nombre de pages : 436 pages

Prix : 17.90€

Date de sortie : 19 février 2020


Le résumé :

Imaginez qu’aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans.

Imaginez qu’enfin, une fille, une unique fille, naisse.

L’avenir de l’humanité repose sur elle.
Comment va-t-elle réussir à se rendre maîtresse de son destin ?


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Une lecture agréable

Merci aux éditions Page Turners pour l’envoi ❤️

Lorsqu’on a eu le communiqué de presse, j’étais très intriguée par le roman, j’avais envie de le découvrir et puis même, on ne va pas se mentir, la couverture est sublime 😍

J’étais un peu perdue à la lecture des premiers chapitres, mais une fois que j’ai saisi qu’il s’agissait alternativement des points de vues de nos deux personnages principaux, j’étais parée pour l’attaquer. J’ai trouvé ça hyper intéressant parce que oui, si jamais il ne naissait plus de femmes, et que d’un coup on en aurait une plus de 80 ans depuis la naissance de la dernière, comment pourrions nous réagir ?

Et tu n’appartiens qu’à toi-même. Ni à moi ni à eux. Ne l’oublie pas.

On va démarrer le roman en suivant Eve qui vient de fêter ses 16 ans, et cette année sera décisive puisqu’elle va rencontrer des prétendants afin de pouvoir procréer, et espérer avoir des filles pour repeupler le monde. Le thème principal du livre m’a plu, c’est une bonne dystopie comme je les aime 😏 Mais j’avoue qu’il y a quelques petits éléments qui m’ont dérangée, que j’aurais aimé être plus développés.

Eve a vécu dans un cocon technologique toute sa vie, et sa seule amie est Holly, un hologramme technologique qu’un homme contrôle à distance. C’était un peu difficile à imaginer ce monde futuriste, le peu de femmes restantes sont obligées de vivre dans des sanctuaires où des lieux bien précis rassemblées pour échapper aux dangers. Ce qui m’a un peu dérangée, c’est parfois l’acJtion précipitée, et une conclusion un peu trop rapide à mon goût, parfois j’ai trouvé qu’en un claquement de doigts, hop le problème était résolu.

Rappelle-toi que toutes les batailles ne sont pas bonnes à mener, en particulier celles qui commencent avec les meilleures intentions.

J’attendais un roman avec des reflexions et actions plus poussées, mais ça reste une bonne lecture, et il me tarde de lire la suite !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s