Romance – Arnaud Catherine

Auteur : Arnaud Catherine

Publié chez : Collection R

Nombre de pages : 304 pages

Prix : 16.50€

Date de sortie : 2 janvier 2020


Le résumé :

C’est le mojito.
C’est un léger accident.
C’est parce qu’il n’a pas rencontré de fille.
C’est parce que je n’ai pas rencontré de garçon.
C’était juste pour essayer.
C’est pour avoir tout fait ensemble.
C’est pour tous les amis pareil.
C’est entre lui et moi.
C’est la première et la dernière fois.
C’est rien.
Ça va passer.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Une merveilleuse romance M/M

J’avais personnellement déjà lu à la place du cœur de cet auteur (bon j’avoue il me manque encore le 3ème tome à lire) mais je connaissais sa plume qui peut paraître dure et « crue » et contrairement à certains avis négatifs, j’ai adoré parce que je trouve justement que ça sort de l’ordinaire. Alors moins d’une semaine après sa réception, je l’ai attaqué.

On va donc suivre principalement Vince, suivi d’Octave et Rokia ses deux meilleurs amis. Et le moins qu’on puisse dire c’est que Vince n’a pas sa langue dans sa poche 🙄 Pour être totalement transparente, il m’a été un peu antipathique. J’ai compatis de multiples fois à tout ce qui lui arrivait c’est vrai, mais pour ce qui était de sa personnalité, arg, il m’a rebutée.

Comment expliquer que la magie ne soit pas au rendez-vous ? Je n’exige pas l’amour de ma vie. Plus modeste : du 5 volts, un léger picotement, pas la détonation nucléaire, juste un frisson d’excitation, et l’envie d’être là.

Je l’ai trouvé dur avec les autres, dur envers lui-même et surtout traitant beaucoup trop les autres garçons comme des objets. Mais l’auteur arrivait toujours à apporter une touche d’humour à tout ça ce qui donnait que : oui il m’énervait, mais en même temps, qu’est ce que la situation était comique ! Sa manière d’écrire était risible, parce que nous avions des passages qui me faisaient penser à un ado transis d’amour, et c’était facile de s’y identifier.

Un point qui m’a beaucoup plu, c’est le petit carnet que Vince tenait sur ses « garçons coup de cœur » j’ai trouvé cette partie très poétique. Une autre partie du roman qui m’a plu, c’est l’aspect réel que l’auteur à donné à l’histoire. Parce que oui une histoire d’amour peut être belle, mais en même temps, en un rien de temps elle peut très vite rechuter, parce qu’on ne sait pas ce que la vie peu nous apporter, on ne sait pas de quoi est fait le lendemain. Mais bien entendu, j’ai été triste pour Vince pour la tournure de certains événements..

Il ne pourra rien se passer de bien dans le monde si on continue à se dire qu’on est dans l’impasse et que l’idée du progrès est morte. Si même la jeunesse cède au fatalisme, alors c’est foutu.

Un premier amour qui est une véritable ode à la vie, une intrigue qui ne vous laisse pas souffler une seconde, et une fin qui vous donne envie que l’auteur écrive une suite…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s