Les disparus du clairdelune – Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos

Publié chez : Gallimard

Nombre de pages : 560 pages

Prix : 19€

Date de sortie : 29 octobre 2019


Le résumé :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre

à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

10/10 – Une relecture de l’amour

Toujours dans notre relecture avec Océane, on a donc enchaîné ensuite avec le second tome de la passe miroir.

Petit à petit, plus l’histoire avance, et plus on s’attache à Ophélie et sa maladresse. On va donc retrouver toute la cour de Farouk et Ophélie va alors devenir vice-conteuse. Ella va devoir donc conter des histoires et à cette idée, Ophélie n’en est que plus stressée. Elle ? Raconter des histoires ? En public ? Pour son évolution dans ce second tome, je l’avais complètement zappée. Elle est bluffante et ne cesse de grandir et de s’assumer. J’aime tellement ce personnage, elle est bourrée de faiblesses et pourtant elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. (De toute façon je suis amoureuse de cet univers, oui vous savez ❤️)

-Imprévisible, anticonformiste et entreprenante. Prenez garde, un de ces jours je pourrais finir par tomber amoureux de vous.

Et puis, plus on avance dans l’intrigue, et plus on se rend compte qu’il y a des soucis dans la cour. En effet, plusieurs disparitions inquiètent, ils ne laissent aucune trace. On ne sait pas s’ils sont kidnappés, ou autre ? Thorn doit tout d’abord mener l’enquête, mais il ne trouve pas les coupables, et Ophélie se retrouve peu à peu mêlée à l’histoire. Thorn est lui aussi un personnage plus développé dans ce tome, et il me fait toujours autant fondre par sa froideur. C’est un personnage tellement complexe et caché derrière sa carapace, ah bon sang je l’aime si fort je veux lire la suite 😭

Un autre personnage dont j’attendais une venue beaucoup plus présente et poussée que j’adore : Archibald. Il est blagueur, dragueur et farceur, mais qu’est ce qu’il a toujours le mot pour faire rire ! ❤️ Une particularité avec ce tome qui est en pleine contraste avec le premier : il y a de l’actions. Je crois que le tome deux est mon préféré, il se passe énormément de choses, il n’y a pas une page où l’on s’ennuie ! Ce que j’apprécie également dans ce tome, c’est que tout ne se déroule pas dans la Citacielle, on va quitter le pôle et voyager 😏

-Thorn, murmura prudemment Ophélie. Je ne voudrais pas vous affoler, mais vous…eh bien…vous n’avez pas très bonne mine.

-Coupure au front, fracture du nez,deux molaires cassées et quelques muscles froissés, énuméra-t-il sans lever le regard de son tri. Ne vous laissez pas impressionner par le sang, ce n’est que le mien.

Pour finir, je conclue avec du baume au cœur pour un monde toujours autant magique que j’adore, un univers superbement orchestré. Je suis impatiente de me relire le troisième tome qui sera une découverte totale pour Océane puisqu’elle ne l’a jamais lu 😌

images

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s