Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos

Publié chez : Gallimard

Nombre de pages : 528 pages

Prix : 18€

Date de sortie : 6 juin 2013


Le résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.


Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

10/10 – Une relecture d’amour

Et pour cette relecture parfaite, j’étais accompagnée de mon acolyte Océane

Ça va faire maintenant presque 3 ans que je suis sur bookstagram, et c’est à peu près à la création de mon compte que je me suis lu les fiancés de l’hiver. Autant dire une éternité n’est ce pas ? Alors, je me souvenais que j’avais adoré, le nom des personnages, et un tout petit peu la trame, mais à part ça ? Eh bien… rien du tout. Alors ça a été en quelque sorte une re-découverte, et je suis de nouveau tombée sous le charme de Thorn, et c’est là que je me dis, mais comment est-ce que j’ai pu oublier ce personnage si parfait ! Sachez que cette relecture à été un coup de foudre tout comme la première fois, et que j’ai plus que hâte de me relire le second tome !

Tout d’abord, l’intrigue. C’est un premier tome, donc c’est assez « introductif » comme tout premier opus d’une saga « riche » on à pas mal de description, forcément, l’univers doit se mettre en place, et je peux comprendre cette sensation de longueur que l’ont ressent. (est ce que ça a été mon cas ? Pas du tout, j’étais trop émerveillée de tout re-découvrir de nouveau !)

Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même, avait dit le grand-oncle. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu’ils sont, ils pourront jamais.

Pour ce qui est des personnages, j’avais oublié à quel point j’aimais Ophélie. Elle est maladroite et gauche, et c’est ce qui fait la particularité de ce personnage, en tant que lectrice : on s’identifie à elle. Parce qu’elle est timide, et qu’on se retrouve tellement ! Son évolution au fur et à mesure, et je sais qu’elle le continue par le suite ne me fais que l’aimer plus fort encore et encore Et Thorn, mon cher Thorn… Oui il est froid. Oui il est sans pitié. Mais plus vous avancerez, plus vous allez briser sa carapace et le trouver attendrissant. Parce que croyez moi il l’est ! Il est à mes yeux, l’un des meilleurs personnages existant de par son évolution et son charisme, parce qu’il a une réelle progression au fil des trois tomes et que je ne saurais vous expliquer plus, mais ça le rend unique. Et pour les personnages secondaires, on en vois passer pas mal, mais dans mes peu de souvenirs, ils sont plus développés dans les tomes à venir, alors j’en parlerais dans mes autres chroniques ! Mais il y a aussi Renard qui est juste une crème, adoptez le !

Je dis souvent que Christelle Dabos est notre J. K. Rowling française, et je le pense, parce que l’autrice prend son temps, elle ne bâcle pas son histoire, où la romance qui se profile peu à peu, il y a parfois un pas en avant puis quatre en arrière, et c’est ce qui rend cette saga si réaliste à mes yeux, parce que c’est la vie réelle. Dans la vie on avance puis parfois on recule pour encore avancer et reculer. Et ça, Christelle Dabos nous l’exprime très clairement dans ces œuvres.

Un mort, ce n’était pas seulement la perte d’un être cher. C’est une part entière de soi qui disparaissait dans le néant.[…] Oublier les morts, c’était comme les tuer une seconde fois.

Toujours pas convaincus ? Dans le deuxième tome, mon chouchou Archibald va faire une apparition plus poussée, et croyez moi avec ce personnage haut en couleurs, vous n’allez pas vous ennuyer ! Si je devais choisir, je dirais que les 200 premières pages sont peut-être les plus « longues » parce qu’après, vous êtes pleinement dans l’action, et impossible de lâcher le livre !

images

Une réflexion sur “Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s