Trinkets – Kirsten Smith

Auteur : Kirsten Smith

Publié chez : Collection R

Nombre de pages : 305 pages

Prix : 16.90€

Date de sortie : 13 juin 2019


Le résumé :

On peut tout voler… sauf l’amitié.

Vous connaissiez les Alcooliques Anonymes, sachez que les Voleurs à l’étalage Anonymes existent aussi : c’est là que Moe, Elodie et Tabitha se sont rencontrées. Car elles ont beau aller au même lycée, ce n’est pas pour autant qu’elles se fréquentent.

Tabitha est la reine de sa promo, à la fois crainte et vénérée. Moe, quant à elle, traîne avec les fumeurs de joints, tandis qu’Elodie fait partie de ces invisibles qui n’appartiennent à aucun groupe.

Par-delà les préjugés et les apparences, le vol à l’étalage va les rapprocher et, qui sait, peut-être les faire changer ?


Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Un bon moment feel good

Trinkets était à la base un roman qui ne me tentait pas plus que ça, mais étrangement j’ai regardé la série avant de lire le bouquin et vu que j’ai plutôt bien accroché avec la série je me suis dit, pourquoi ne pas lire le roman ? Et je me suis donc lancée.

C’est un roman que j’ai lu quasi d’une traite en deux après-midi à peine. Déjà il est très court et puis ce sont des chapitres très courts écrit de différente manière. Au début, j’ai un peu tiqué, je me suis dit « oulah, c’est étrange comme mise en page, je sais pas si ça va me plaire » et au final, une fois plongé dans l’histoire je trouve que ça colle bien à chaque personnage. L’intrigue est assez simple à comprendre et je ne me suis pas ennuyée et ça se lit à une vitesse impressionnante ! Au début ce n’est pas forcément facile à s’y retrouver, on a trois personnages dont les points de vue sont alternés avec différents entourage pour chacun, mais au final on s’y habitue. J’ai aimé la particularité d’écriture en vers où en journal intime.

Mais même si je les ai obtenus de manière illégale, au moins j’ai tout un tas de babioles pour me réconforter. Les gens disparaissent, mais les objets restent .

Au niveau des personnages, je vais être assez contradictoire je pense. Au niveau de la série, j’ai adoré Moe et son franc parler, ça a vraiment été mon personnage coup de cœur, mais au niveau du roman, j’ai préféré Tabitha. Élodie dans le roman comme dans la série m’a dérangée, son personnage m’a laissée un peu… froide 😳 Indifférente même. Je peux comprendre les avis que j’ai vu passer sur certains blogs, avec cette thématique sur la cleptomanie qui « disparait » par le début de leur amitié mais après, le résumé nous présente bien l’histoire, donc on est en quelque sorte prévenus.

Par contre pour ceux qui préfèrent regarder la série par flemme plutôt que de lire, je préfère vous prévenir, la série est très différente du roman. Dites vous qu’il y a des personnages dans la série ajoutés où inexistants, et inversement dans le roman. Alors si vous voulez vous faire un vrai avis, je vous conseille de lire/regarder les deux.

J’ai tellement manqué d’intimité pour ma part que je n’arrive plus à être naturelle. il fallait que je sois à l’image de ce que les autres attendaient . Mais ici , je peux être moi-même.

Enfin bref, un roman parfait pour l’été, peu prise de tête, assez humoristique, lu rapidement, c’est pour moi une recette d’un bon contemporain, à vous d’en juger !

téléchargement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s