Trouble vérité – E. Lockhart

article 2.jpg

Auteur : E. Lockhart

Publié chez : gallimard jeunesse

Nombre de pages : 350 pages

Prix : 15.50€

Date de sortie : 12 avril 2018


Le résumé :

Que fait Jule dans un hôtel de luxe au Mexique, avec une valise pleine de perruques, de maquillage et de tenues différentes ? Et où a disparu la mystérieuse et charismatique Imogen ? De Las Vegas à New York, en passant par Londres et San Francisco, on déroule le fil de l’histoire d’une amitié dangereuse entre une héritière en fuite, orpheline, tricheuse, et une sportive, caméléon social que rien n’arrête. Mais qui est Jule ? Et qui est Imogen ?


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

2/10 – Pas du tout une lecture appréciée

Alors je n’ai personnellement pas lu nous les menteurs de cette auteur qui a de très bonnes critiques, mais pour celui-ci, je vais être honnête je n’ai pas du tout aimé.

Je suis incapable de faire un résumé du roman, car il a une grande particularité, il est à l’envers ! Tous les chapitres sont dans le sens inverse. On commence par la fin du roman, pour ensuite revenir au début, et parfois en arrière, avec des sauts dans le présent et dans le passé constant.

Elle voulait que quelqu’un l’aime de toute son âme, quelqu’un capable de tout lui pardonner. Ou mieux encore, quelqu’un qui saurait déjà tout d’elle et l’aimerait justement pour cette raison.

L’autrice nous met en scène une anti héroïne et je peux vous dire que pour la détester, ça n’a pas été compliqué. J’avais envie de lui mettre des baffes ! Elle est insupportable, il n’y a pas d’autres mots !

Au tout début j’étais très perdue, beaucoup trop de personnages, beaucoup trop compliqué à suivre, et je ne comprenais rien à l’intrigue. Je pensais que j’en apprendrais un peu plus au chapitre suivant, mais étant donné qu’on refaisais un bon dans le passé, c’était compliqué à suivre… J’avoue que j’ai pas aimé cette mise en page de commencer par la fin pour revenir ensuite au début, ce n’était pas du tout pour moi et je pense que si un autre roman se déroulait de cette manière je ne le lirais pas.

Je n’y pense jamais. Quand on s’absente trop longtemps de chez soi, on finit par ne plus avoir aucune raison de rentrer.

Pour ce qui est de l’histoire quand on parviens enfin à comprendre le pourquoi du comment, je dois avouer que c’est bien ficelé et qu’il y a une bonne intrigue qui aurait pu être un roman qui m’aurait plus, mais malheureusement, ça n’a pas été le cas…

blog2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s