U4 ღ Vincent Villeminot Yves Grevet Carole Trébor Florence Hinckel

 

image 2.jpg

Hello !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une saga que j’ai terminé il y a un peu moins de deux semaines, qui contient 5 tomes, tous écrit par un auteur français différent !

Bien entendu, cet article sera sans spoil pour d’éventuels futurs lecteurs !

Pourquoi parler de cette saga ? On a une saga de qualité et française qui plus est, alors autant ne pas passer à côté !

____________________________________________________

Un petit résumé si vous ne connaissez pas la saga : (sachant qu’on peut les lire dans l’ordre qu’on veux, je vous conseille de lire Koridwen en 4eme, et Contagion en dernier, car il contient des spoils) 

Jules, Koridwen, Yannis, Stéphane ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90 % de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

« Je m’appelle Jules. Je vis à Paris. La ville que j’observe du haut de mon cinquième étage n’est plus la mienne. J’ai recueilli une petite fille, elle s’appelle Alicia, je ne sais pas quel âge elle a ni pourquoi elle a survécu. C’est pour elle que j’irai au rendez-vous. Parce qu’il nous reste peut-être une dernière chance de sauver le monde. »

_______________________________________

U4 qu’est ce que c’est ?

Un univers terriblement réel

Un monde au bord du gouffre 

Des personnages qui doivent apprendre à se débrouiller seuls

Une « armée » peut être pas si héroïque….

______________________________________

Je me suis lancée dans l’histoire en ayant à peine effleuré le résumé, j’étais très attiré par la couverture. J’ai commencé par Jules, et je vous avoue que j’ai adoré ce tome ci, qui reste mon tome préféré après la lecture des 5 tomes. Je trouve que Jules parmi tous les personnages est celui qui reste le plus « humain » après cette épidémie.

Je ne vais pas vous le cacher, ça reste une saga tout de même bien sombre, on parle de plus de 3/4 de la population tuée par un virus terriblement violent et la mort est atrocement douloureuse ! On a de la fièvre, on perd du sang de tous les orifices (c’était assez gênant certaines descriptions…) puis on décède.

Mais j’ai beaucoup aimé le fait qu’ils arrivent malgré tout à se débrouiller dès les premiers jours de la catastrophe ! (si ça m’arrivait, je serais en pls dès le début, je tiendrais pas longtemps ahah…) Ils sont débrouillards et très inventifs !

Malgré tout, j’ai fais une erreur. J’ai lu les 5 tomes d’affilé. Et je n’aurais pas du. Alors, j’ai adoré l’histoire, c’est sur ! Mais Jules, Stéphane et Yannis sont 3 personnages principaux qu’on retrouve à chaque fois dans ces tomes, alors j’avais l’impression d’avoir 3 fois la même histoire répétée, et sur plus de 400 pages à chaque fois, je vous le dit, c’est assez long… Et ça peut amener à un ras le bol de la saga. Il faut espacer ses lectures, alterner avec une autre pour ne pas avoir envie de laisser tomber et ne pas la lire au complet.

Mon tome préféré est Jules, et celui que j’ai le moins aimé je dirais Contagion ou Stéphane. J’ai beaucoup aimé Koridwen, qui est mais alors terriblement débrouillarde, c’est simple, elle touche à tout et se débrouille avec n’importe quoi ! J’aimerais beaucoup l’avoir à mes côtés s’il y avait une catastrophe.

Je vous laisse avec quelques citations de la saga :

  • Ça me réconforte qu’on ait tous les mêmes blessures. Qu’on soit tous orphelins. Ça nous fait une raison de survivre, ensemble.
  • – Promis ! Croix de bois, croix de fer, si je mens…
    – Laisse béton, on est déjà en enfer.

A très vite !

blog2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s