54 minutes ღ Marieke Nijkamp

blog.jpg

Auteur : Marieke Nijkamp

Publié chez : Hachette roman

Nombres de pages : 290

Prix : 15.90€ (trouvable à 12€ sur certains sites)

Date de sortie : 2 novembre 2017

_______________________________________________

De quoi ça parle ?

10 h 08 – KEVIN

Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !

10 h 09 – SYLVIA

Tyler est revenu.

10 h 11 – MATT.

Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !

10 h 27 – AUTUMN

Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.

10 h 30 – TYLER

Aujourd’hui vous m’appartenez tous.

Aujourd’hui vous allez m’écouter.

____________________________________________________

Mon avis ?

Ma note : 6/10 – Une petite déception

J’avais entendu beaucoup de bruit concernant ce roman, et encore une fois -sorry- je l’ai lu après tout le monde… Et pour le coup je ne regrette pas. Les personnes que je suis sur instagram ne cessaient de dire qu’elles avaient adoré et que c’était un roman hyper poignant ! Pour moi, ce ne fut pas le cas malheureusement.

Parlons du début, j’ai eu énormément de mal à me plonger dans l’histoire. Pourquoi ? Lors de chaque chapitre, on change de personnage, mais vraiment chaque chapitre. ça m’a beaucoup déstabilisée. J’étais perdue. Et le pire, c’est que parfois, dans un chapitre, un personnage prend la parole, puis ils parlent encore d’un autre personnage ! Ce fut un début de livre très laborieux pour moi.

Je sortais tout juste de ma lecture de Hate List qui pour le coup à été une lecture qui m’a énormément touchée. J’en ai même pleuré. Je m’étais attachée aux personnages, et j’arrivais même à comprendre le terroriste qui voulait tuer tout le monde au lycée tant son histoire était dure, poignante, sincère et touchante. Alors que pour 54 minute, le lycéen en question est même prêt à tuer sa sœur ? Non pour le coup, ça ne m’a pas convaincue.

La cruauté du protagoniste ne m’a pas semblé sincère mais gratuite. 

Je ne dis pas non plus que le roman n’est pas bien, loin de là, car ça reste un sujet aujourd’hui malheureusement d’actualité même si monstrueux.. Mais je n’ai pas réussi à être touchée par l’histoire bien que poignante.

Citation du roman

  • La peur et la survie sont les deux faces d’une même pièce.
  • Ensemble, nous pourrions être tellement forts, mais le pistolet a fait de nous des individus

 

_________________________________________

Point positif : un sujet important, une prévention nécessaire

Point négatif : trop de personnages, un peu surfait

blog2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s